UN CLIMAT DE CONFIANCE...

Il est essentiel que, lors d'une première séance de soins, un climat de confiance s'établisse entre le patient et le Praticien, et ce dès les premières minutes de la rencontre.

Le patient, qui ne connaîtra pas forcément ce qu'est le Reiki, ni dans quelles conditions se déroule une séance de traitement, ressentira peut-être quelques craintes.

Du fait de ce manque d'ouverture, voire même de ce blocage intérieur, qui est tout à fait naturel, l'énergie du Reiki risque de mal passer ou même de ne pas passer du tout. 

C'est pourquoi toute séance va commencer par une conversation entre Praticien et patient.

Lors de la première séance, en particulier, le Praticien expliquera en quoi consiste le Reiki et le traitement. Il demandera ensuite au patient de "se raconter", c'est à dire de donner quelques précisions sur son historique personnel et sur les raisons qui l'amènent à demander un traitement.

C'est ainsi que, au fil des minutes, une meilleure connaissance réciproque s'établira, le patient se détendra peu à peu et sera en mesure de recevoir l'énergie dans de bonnes conditions. 

Au cours des séances qui suivront, la conversation préalable aura toujours lieu mais sera plus courte: ce sera une mise à jour, en quelque sorte, des progrès réalisés par le patient mais aussi, pour le Praticien, de tenir compte d'éléments nouveaux et, peut-être, d'être amené à changer certains soins et/ou d'en appliquer d'autres. 

Ce climat de confiance, cette atmosphère de sérénité, est indispensable.

Les longues minutes que le patient va passer sur la table de soins sont "ses minutes", "son temps personnel" à elle ou à lui, que rien ni personne ne doit ni ne va troubler. 

C'est une des raisons pour lesquelles je reste silencieux pendant tout le traitement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0